Thé Noir

Acheter du thé noir en ligne en vrac et de qualité

Découvrez la Sélection Arnaud : L’Excellence du Thé Noir en Ligne

Au Comptoir de Toamasina, nous vous invitons à explorer la Sélection Arnaud, une sélection méticuleuse de thés noirs, disponibles directement sur notre boutique en ligne. Surnommé “thé rouge” en Chine pour sa riche couleur cuivrée, le thé noir est célèbre pour son processus d’oxydation complète qui lui confère une profondeur et une complexité inégalées.

C'est un thé que nous vendons le plus au Comptoir de Toamasina.

Notre collection vous emmène dans un voyage sensoriel à travers les jardins de thé les plus prestigieux, du Darjeeling aromatique aux thés robustes du Yunnan. Chaque thé noir de notre gamme est sélectionné pour son caractère unique, qu’il soit nature ou agrémenté de notes florales, fruitées ou épicées. Nous sommes également fiers de proposer une vaste sélection de thés noirs biologiques, pour ceux qui cherchent à savourer la pureté et la qualité sans compromis.

Acheter du thé noir en ligne au Comptoir de Toamasina, c’est s’assurer d’une qualité exceptionnelle à des prix compétitifs. Nous vous offrons bien plus qu’une simple boisson : une expérience riche en histoires, en propriétés bénéfiques et en conseils de préparation, comme si vous pouviez toucher et sentir les feuilles vous-même.

Rejoignez-nous dans la découverte des trésors cachés de la boutique de vente de thé noir en ligne. Notre sélection s’enrichit constamment, alors n’hésitez pas à revenir pour les nouveautés. Et si votre cœur balance vers la légèreté, notre catégorie de thé vert saura également vous séduire. Avec la Sélection Arnaud, chaque tasse est une promesse de qualité et d’évasion.

Darjeeling FTGFOP1 Pussimbing

TDI
Thé Noir Darjeeling FTGF0P1. Voici un thé typiquement d'une récolte de printemps avec des notes végétales, d'herbes aromatiques, florales et fruités. Notre thé provient d'un jardin de haute altitude afin de garantir les meilleures feuilles. Puissance du thé noir: 8/10Notes principales: herbe aromatique A savourer: Le matin et début d'après-midiLe Thé Noir...
7,63 €

Thé Noir de Ceylan

TCN
Le Thé noir Pettiagalla Orange Pekoe est un thé noir de très grande qualité avec de belles feuilles longues et régulières avec des notes légèrement épicées du sol Sri Lankais.  Vous allez acheter un thé noir avec une tasse de couleur rouge foncé avec un arômes puissants de notes d'épices et mielleuses.  Puissance du thé noir: 7/10 Notes principales:...
5,51 €

Thé Noir des Indes Kerala OP

TNI
Thé noir des Indes des jardins Nellimyampathy va se caractériser par un goût intense, il développe une note de noisette et de miel, spécifique à la province du Kerala. Une thé idéal pour le petit déjeuner avec ou sans lait.  Puissance du thé noir: 8/10 Notes principales: noisette et de miel A savourer: Le matin  Le plus: peut-être savourer avec du lait...
Rupture de stock
5,30 €

Thé Fumé Lapsang Souchong

TLJC
Thé noir fumé Lapsang Souchong, thé noir fumé, thé prestigieux car il est fait avec des bois spéciaux. Il offre des notes fumées avec une touche végétale. Un thé franc, puissant dès la première attaque en bouche avec une texture lisse.  Puissance du thé noir: 10/10 Notes principales: de bois avec une touche végétale A savourer: Le matin Acheter le...
6,00 €

Thé Noir du Népal Grand Cru - Bourgeons D'Or

TNNGCBO
Le thé noir du Népal est un thé grand cru exceptionnel. Thé gourmand par excellence il va développer des notes de gourmandes, de miel, d'épices, florales et légèrement boisé.  Le thé or du Népal est de couleur dorée et vous offres une tasse de couleur or intense. Puissance du thé noir: 7/10 Notes principales: d'épices, miel et boisée A savourer: Le matin...
5,28 €

Où Acheter du Thé Noir en Vrac - Achat et découverte de beaux thés

Le Comptoir de Toamasina est née d'une passion de la vanille, des épices et puis des thés de Arnaud. Qui va le conduire à la recherche d'une sélection de thés du monde. 

Nous vous proposons des mélanges exclusifs, des thés classiques et inventifs. Des saveurs et des arômes uniques sont combinés dans les choix et créent une expérience complète pour les sens, avec les bienfaits bien connus des thés pour le bien-être. Aujourd'hui, Le Comptoir de Toamasina est une référence sur le marché du thé au Brésil et en France.

Découvrez l'univers des thés noirs gourmands du Comptoir de Toamasina et transformez votre perception de la deuxième boisson la plus consommée au monde.

Vente en ligne de Thé Noir Grand Cru et Thé Noir d'origine dans notre Maison de thé

Notre entreprise familiale est une maison de thé, voir une boutique de vente de thé noir en ligne. Nous sommes des amoureux  des thés et de la tradition qui en va avec.

Nous travaillons avec des thés que nous sélection avec soit comme un sommelier. Arnaud, le créateur du Comptoir a été formé en Chine à 17 ans dans le monde du thé et au Brésil il continue sa formation pour devenir un sommelier du thé.

Nous souhaitons vous proposer des thés noris qui sont obtenus par oxydation complète de ses feuilles : lors de l'oxydation, les feuilles changent de couleur, passant du vert foncé au cuivre brillant, et l'arôme feuillu se transforme en un arôme fruité caractéristique, donnant couleur et saveur à la boisson. .

Pour vous offrir une infusion de couleur ambrée, avec du corps et une saveur intense. Selon sa zone de production, il offre des arômes distinctifs, dus à ses caractéristiques climatiques et de terrain. On la trouve en feuilles entières, à prendre seules, ou en feuilles brisées, idéales à prendre avec du lait. Il a une teneur élevée en théine, ce qui le rend particulièrement adapté à une consommation aux premières heures de la journée ou lors de la recherche d'un niveau de stimulation intense.

Maison de Thé d'exception de très grande qualité

Les thés noirs peuvent provenir de plusieurs endroits et chacun a sa propre particularité. Ici, nous allons vous faire découvrir les 6 grands terroirs du thé : 

  • Thé Assam d'Inde : L'Inde est la plus grande région productrice de thé au monde, ce thé est fort, malté et vif, ce qui le rend idéal à boire avec du lait et du sucre
  • Thé noir Darjeeling d'Inde : La région montagneuse de Darjeeling produit un thé délicat, fruité, floral et léger. La saison à laquelle il est cultivé affectera le goût du thé. Un thé Darjeeling récolté au printemps aura une saveur verte beaucoup plus légère, tandis qu'un thé récolté à une autre saison sera doux et fruité
  • Thé noir Nilgiri d'Inde : Ce thé est parfumé et floral, avec une légère douceur. Il a un corps moyen et une saveur douce, idéal pour la préparation de thés glacés
  • Thé noir de Ceylan du Sri Lanka : Ce thé varie selon l'origine, mais est généralement fort avec des notes de chocolat ou d'épices
  • Thé noir Keemun de Chine : fruité et floral, ce thé peut aussi avoir des arômes de pin et de tabac selon les variétés. Le goût est doux
  • Thé noir du Yunnan de Chine : Cultivé aux plus hautes altitudes de la province du Yunnan, ce thé révèle des saveurs de chocolat et de malt, avec des notes d'épices.

Votre question :

  • Quelle planta produit le thé noir ? Le thé noir est extrait de la plante Camellia sinensis, une espèce d'arbuste dont les feuilles et les fleurs sont utilisées pour produire du thé. Il est également connu sous le nom de thé indien. C'est une plante originaire des régions subtropicales au climat de mousson, mais elle s'adapte aussi bien aux climats tropicaux, surtout à haute altitude. La plante arbustive, de la famille des teacea (Theaceae). Les substances qui y sont présentes sont : la théophylline, la caféine, le tanin et les flavonoïdes. 

Les principaux thés noirs dans le monde et les meilleurs régions où se trouvent les plantations

Le Comptoir de Toamasina vous offre un réel plongeon dans l'histoire des plus grands thés noirs du Monde.

La  Maison de Thé Noir du Monde  du  Comptoir de Toamasina , va vous offrir  la meilleure sélection de thé noir

Nous sélectionnons, nous même  les plus belles feuilles de thés , de  grands thés  et nous vous les annonçons au  meilleur prix

La  Maison du Thé du Comptoir de Toamasina  veut être le  nouvel acteur du thé en France , grâce à sa  boutique en ligne de thé noir

Nous sommes  producteur et importateur de Super Aliments  et de  produits naturels au Brésil

Nous adoptons les mêmes valeurs que pour  nos produits brésiliens, nous essayons de  travailler au plus  proche des producteurs afin de s'assurer de la meilleure qualité de thé noir

Qu'est-ce que le thé noir?

Tout d'abord répondons à la question mais qu'est-ce que le thé ? Avant de tout savoir sur le thé noir.

Il faut savoir que les thés proviennent (on parle de thé vert et thé noir)d’un même arbre, le théier.

La différence entre le thé noir et vert est due à la méthode de fabrication.

En effet, pour que les feuilles du Camellia sinensis c'est le nom de l'arbre qui fait le thé soient aussi savoureuses, il faut qu’elles passent par certaines étapes de fabrication qui est très rigide et propre à chaque pays à vrai dire.

Le Comptoir de Toamasina est une boutique de thé noir expert dans le monde du thé et de la vanille.

De la Chine au Brésil, arnaud va découvrir les étapes de la récolte à la fermentation, jusqu'à la mise en boite. 

Alors achetez votre thé noir au Comptoir de Toamasina, l'expert du thé et des vanilles.

  • Pourquoi le thé noir est noir et non vert ?  Le  thé noir  est une  feuille de thé vert oxydé , les chinois intimant le  thé noir , le  thé rouge  en référence à sa couleur cuivrée de son infusion. Le thé noir est un thé complètement oxydé. La fabrication du thé noir est faite en cinq étapes : le  flétrissagele roulage ,  l'oxydation , la  torréfaction  et enfin le  triage . Le triage va permettre de différencier les différents grades du thé.

Tout savoir sur la feuille de thé noir

Le Comptoir de Toamasina est le spécialiste de la vanille bourbon de Madagascar depuis 2010.

En 2013, nous engageons un virage avec l'arrivée du thé noir des Indes et petit à petit notre gamme de saveurs du monde se développe.

Dans cette rubrique vous allez tout savoir sur le monde des feuilles de thés, comment l'acheter, comme l'oxyder et si vous souhaitez comment la cultiver à la maison.

Acheter des épices entières , fève tonka dans notre Comptoir, c'est découvrir les meilleures saveurs du monde et toujours au meilleur prix. 

Où pousse le thé noir et ses conditions de culture

Quel est le meilleur climat pour la plante Camellia Sinensis ? C'est une question que beaucoup de monde se pose.

Le théier est un arbuste subtropical. En plus d'être une boutique de vente de thé noir de qualité, nous vous proposons de tout savoir sur la culture du thé.

La plante camellia sinensis aime un climat doux, beaucoup de soleil et une bonne humidité. Mais elle tolère la culture en plein soleil ou à mi-ombre. C'est juste que le soleil extrême peut endommager les feuilles de cette plante !

Mais si vous cultivez à mi-ombre, il est important que l'endroit soit aéré et reçoive beaucoup de lumière solaire filtrée. Et si vous cultivez en plein soleil, évitez le soleil d'été extrême. Mais dans un climat de chaleur intense, la croissance de cette plante peut être affectée. C'est-à-dire qu'il poussera moins !

C'est un peu comme le poivre.

Par conséquent, la température idéale pour la culture du camellia sinensis se situe entre 10°C et 30°C. Mais il supporte bien le froid doux. Mais pour de meilleurs résultats, évitez les fortes gelées et les froids extrêmes !

Et cet arbuste a besoin d'au moins 4 heures de soleil par jour. Ou au moins 7 heures de lumière solaire filtrée. Par conséquent, cette plante n'aime pas être cultivée à l'ombre totale.

Important : Cette plante se développe mieux dans les régions du sud et du sud-est du Brésil. Mais si la culture se fait dans des régions de chaleur et de soleil intense, protégez-la.

Le Brésil peut devenir un grand producteur de thé après le café.

Quel est le meilleur sol pour la plante Camellia Sinensis?

La plante camellia sinensis aime un sol très fertile, bien drainé et très profond. Mais il est important que le sol ait une bonne teneur en matière organique. Et si possible cultivez dans un sol acide !

Mais si vous voulez améliorer le sol pour cette plante, utilisez du fumier de poulet. Et si possible, utilisez également de l'houmous de vers et de la farine d'os. Seulement selon le sol, cela peut ne pas être nécessaire !

Mais si cette plante est cultivée en vase, le substrat que je recommande est de la terre de jardin, de l'humus de vers de terre, du fumier de poule et de la terre végétale. Et le vase doit être de taille moyenne ou grande. Seulement si possible mélanger quelques cailloux de gravier dans le substrat !

  • Important : Arnaud recommande de cultiver cette plante directement dans le sol. Mais si vous n'avez pas de place dans le jardin, cultivez-le en pot !

Comment arroser cet arbuste ?

La plante camellia sinensis aime l'humidité. De cette façon, il est important de garder le sol ou le substrat légèrement humide en tout temps. Mais ne jamais tremper le sol ou le substrat, cela pourrait nuire à cette plante.

Et pour de meilleurs résultats, arrosez plus intensément en été. Mais en hiver, les arrosages peuvent être moins fréquents. De cette façon, en été, l'arrosage dans le vase est jusqu'à 4 fois par semaine. Et en hiver l'arrosage se fait tous les 3 ou 4 jours.

Où pousse le thé noir et surtout les conditions idéales ? Ici, vous allez tout savoir sur la culture du camellia sinensis qui est cultivé en pleine terre, l'arrosage en été est quasi quotidien. Et en hiver l'arrosage se fait tous les 4 ou 5 jours. Mais cela dépend du volume des précipitations et de l'humidité !

Important dans la culture du thé : Empêcher le sol ou le substrat de rester sec pendant une longue période. Autrement dit, maintenez toujours une bonne humidité pour cette plante.

Comment pousse le thé noir ?

Presque tout le thé populaire provient d'une espèce spécifique de plante connue sous le nom de camellia sinensis. Il existe deux variétés de cette plante, chacune donnant naissance à différents types de thés, avec des caractéristiques spécifiques qui définissent chacun.

  • Le thé noir (appelé « thé rouge » en Chine en raison de la couleur de la boisson) est la variété la plus savoureuse en raison de son temps d'oxydation lors du traitement. Le thé Oolong, connu pour ses notes florales, est moins oxydé. Le thé vert, la variété la plus douce, ne subit pas d'oxydation et est poêlé lors du traitement pour empêcher l'oxydation de se produire.

Ce n'est pas comme pour la vanille qui peut avoir jusqu'à 40 variétés. Découvrez notre article sur toutes les vanilles dans le monde

Camellia sinensis (ou théier) Theaceae - est un arbuste à croissance rapide utilisé pour fabriquer la plupart des thés caféinés traditionnels, y compris le thé noir, le thé blanc, le thé oolong et le thé vert.

Cette plante est originaire de la région sud-ouest de la Chine en tant qu'arbuste forestier à feuilles persistantes. Les feuilles sont vert vif avec des bords dentelés et sont de forme et de taille similaires aux feuilles de laurier. 1 Le théier donne de meilleurs résultats lorsqu'il est planté après le dernier gel, dans un sol sablonneux et bien drainé, et ne doit pas être récolté avant l'âge de trois ans.

Selon l'histoire, le théier a été trouvé accidentellement pour la première fois en 2737 av. J.-C. L'empereur de l'époque faisait bouillir de l'eau dans son jardin lorsqu'une feuille suspendue à l'arbre camellia sinensis est tombée dans son vase. La combinaison a donné une boisson qui l'a forcé à faire des recherches plus approfondies sur l'arbre, découvrant des propriétés médicinales et savoureuses.

Gros plan sur des feuilles de théier brillantes

  • Nom botanique : Camellia sinensis
  • Nom commun : théier
  • Type de plante : Arbuste persistant
  • Taille Adulte : 0.90cm à 2m de haut
  • Exposition : Partiellement au soleil
  • Type de sol : Bien drainé, sablonneux
  • pH du sol : neutre à acide, acide
  • Période de floraison : Automne
  • Couleur de la fleur : Blanc
  • Zones de rusticité : 6-9 (USDA)
  • Région natale : Chine
  • Toxicité : non toxique

Traitement au théier : La récolte de camellia sinensis doit être faite manuellement, car seules les feuilles supérieures doivent être cueillies. Pendant la cueillette - le terme de l'industrie du thé pour la récolte - recherchez de nouvelles feuilles au sommet de la plante, en particulier celles avec des épis ou de petites feuilles partiellement formées. Cueillir un groupe, ou « affleurant », de feuilles, en prenant soin d'inclure une petite partie de la tige contenant deux à cinq feuilles et la pointe.

Une coulée de seulement deux ou trois feuilles est appelée « coulée dorée ».

En de rares occasions, les brindilles et les fleurs de la plante sont également utilisées.

Généralement, les plantes sont empêchées de fleurir pour détourner leur énergie vers des feuilles précieuses.

Cependant, certains cultivateurs de  préfèrent les belles fleurs blanches qui fleurissent à l'automne. 

Le thé est récolté pendant les mois les plus chauds lorsque la plante devient forte. Dans les climats nordiques, cela correspond à une fenêtre de quatre mois seulement. Cependant, dans les régions tropicales, les cultivars peuvent avoir jusqu'à huit mois de récoltes régulières.

  • Lumière : Les théiers poussent mieux en plein soleil. Ils ont besoin de l'énergie du soleil pour produire des fleurs
  • Terre : Un sol de haute qualité est l'endroit où Camellia sinensis prospère. La clé est une argile riche, sableuse et bien drainée, et elle doit être acide
  • Eau : Les théiers ne tolèrent pas la sécheresse, mais ils n'aiment pas non plus être dans un sol détrempé. Il est préférable de laisser sécher les premiers centimètres entre les arrosages
  • Température et humidité : Les mois d'été chauds sont bons pour les théiers tant qu'ils ont suffisamment d'ombre. Avec trop d'humidité, ils peuvent devenir la proie de maladies fongiques. Espacez-les bien dans votre jardin pour favoriser la circulation de l'ai
  • Engrais : Les théiers n'ont pas besoin de beaucoup de nourriture. Un engrais tout usage à libération lente, administré une fois au printemps, est tout ce dont la plante a besoin pour l'aider à prospérer

Camélia Sinensis contre. Camélia japonica

Les fleurs du camélia du théier (Camellia sinensis) sont blanches avec des étamines jaunes et fleurissent plus tôt que les buissons du camélia japonais (Camellia japonica), qui peut fleurir en hiver ou au début du printemps.

Alors que le camélia japonais est très apprécié pour sa variété de couleurs et la disponibilité de fleurs doubles ressemblant à des roses, le camélia de théier offre des fleurs parfumées sur un buisson qui est une zone tout à fait plus dure.

Les jardiniers peuvent parfois trouver le meilleur des deux mondes en recherchant des hybrides de camélia, qui combinent la couleur et la forme des camélias japonais avec la robustesse et le parfum des camélias de théiers.

  •  Taille :Le théier à croissance lente a besoin de très peu de taille, et seulement ensuite pour conserver sa couronne en forme de bol. Utilisez des cisailles de jardin propres et stérilisées pour couper les branches mortes ou endommagées et pour laisser la lumière briller à l'intérieur de la plante. Taillez après la floraison si vous voulez garder la plante petite
  • Plant de thé de propagation : Les théiers se multiplient mieux avec des boutures. sélectionner la mise

Le Thé Noir Est-il un thé vert oxydé?

Le Thé Noir a été découvert dans les années 1600, une cargaison de thé vert venant de Chine est arrivée en Angleterre totalement oxydé. En effet l'importation de thé dans au 17éme siècle était fait uniquement par bâteau. Le thé vert a été mis sous la ligne de flottaison mais avec la chaleur et le soleil, le thé vert a fermenté pendant le voyage en mer et il est devenu noir. En Asie le thé vert n'est pas très apprécié et la quasi-totalité des stocks sont exportés.

De nos jours il y a deux méthodes pour pratiquer l'oxydation du thé noir la première que l'on surnomme la méthode orthodoxe ou le CTC. Il faut savoir qu'en oxydant le thé, nous avons une meilleure conservation du thé. Il peut être conserver plusieurs années contre 12 à 18 mois pour le thé vert. Il faut savoir que le thé noir comporte plus de théine. 

Les méthodes de fabrications du thé noir

Je suis un bloc de texte. eux méthodes dans la fabrication du thé noir. C'est deux méthodes.

Voici les deux méthodes pour faire du thé noir : 

  •  La méthode classique (procédé orthodoxe) : On l'appelle CTC par abréviation. Ici on prend le temps traditionnel pour faire le thé noir, c'est un peu comme le séchage du poivre, il y a 3 méthode plus ou moins vite. On va procéder par plusieurs étapes pour aboutir à un thé noir de qualité. On le retrouve beaucoup plus en Chine et en Inde. Les thés noirs obtenus par cette méthode vont avoir une saveur qui est meilleure et les feuilles sont plus belles.
  • La méthode CTC Crush Tear Curl : Cette méthode peut-être traduite littéralement par broyage déchiquetage roulage est une méthode de fabrication qui consiste à faire passer les feuilles de thé dans des rouleaux cylindriques avec des lames pour obtenir à la fin de petites boules de thé. Ici, nous sommes dans une méthode industrielle qui ne va pas faire de la qualité mais plutôt de la quantité.  Cette méthode permet de faire baisser très fortement le prix.

Comme pour les gousses de vanille et le poivre, il faut laisser la nature et le temps faire son travail pour avoir le plus beau produit.

Arnaud, le créateur du Comptoir de Toamasina voyage à travers le monde et rencontre des producteurs pour découvrir et vous faire découvrir les méthodes de productions. Ensuite, il sélectionne pour vous de bons thés noirs et nous effectuons des créations de thés noirs parfumés.

Méthode classique et traditionnelles étape par étape pour faire un bon thé noir

Ici, vous allez apprendre les différentes étapes de fabrication du thé noir, le saviez-vous qu'il faut 7 étapes pour faire un thé noir :

  • La récolte : Dans l'ensemble des pays qui Arnaud a visité et qui cultive le thé, la récolte et faite à la main, les feuilles de thé sont récoltées à la main et mise dans des paniers avant d'être ramené dans un atelier pour faire simple
  • Le roulage des feuilles de thé : C'est une étape qui est vraiment jolie de voir la main de l'Homme dans certaines plantation rouler les feuilles afin de réaliser cette première étape. Mais attention le roulage peut se faire à la main ou à l’aide d’une machine. Cette étape a pour but de faciliter et d’accélérer la réaction enzymatique (oxydation) en cassant les cellules des feuilles. Comme vous le savez les feuilles de thés qui sont roulés à la main sont beaucoup mais beaucoup plus belles et d'une meilleure qualité
  • L'étape de l'oxydation : Nous avons fait un paragraphe sur cette étape. Mais c'est une étape qui transforme le thé vert en thé noir. Elle ne dépasse jamais plus de 3h00
  • La fixation : C'est une étape très importante car elle va arrêter l’oxydation. Le processus est très simple. Il consiste à exposer les feuilles de thé à une source de chaleur. Ici, l'étape va prendre plus ou moins longtemps selon les différences méthodes et conditions climatiques
  • Le triage : Comme pour la préparation de la vanille,  Il va falloir réaliser un triage des feuilles après l’oxydation. Les feuilles sont triées par tamisage. Ce tri peut se faire manuellement ou mécaniquement. À la fin, les feuilles brisées sont séparées des feuilles intactes. La vanille on va séparer les vanilles rouges, des vanilles de qualité gourmet
  • L’emballage : Les thés sont mis dans des sacs pour l'exportation, ici, l'emballage doit empêcher l'oxydation et que le thé devient humide. Il est très souvent mis dans certains pays dans emballages avec des feuilles d'aluminium des caisses en bois. Chaque pays va avoir sa tradition, ensuite le thé va prendre l'avion soit le bateau. 

Comment se passe l'oxydation du thé ?

Plus bas, vous allez découvrir comment on fait l'oxydation du thé selon les deux méthodes. 

Après la récolte, les feuilles de thé sont roulées puis les feuilles de thé sont placées dans un endroit humide.

Cette humidité va accélérer l’oxydation des feuilles et donc le thé va se transformer dans la magnifique robe noir.

L’oxydation se réalise lorsque les polyphénols contenus dans les feuilles de thé entrent en contact avec l’air.

C’est exactement le même phénomène qui va se produire lorsqu'on coupe une pomme voir un ananas et qu'on le laisse à l'air libre.

Durant cette réaction, la chlorophylle est aussi transformée. C’est ce qui change la pigmentation des feuilles.

L’étape d’oxydation va avoir une durer maximum qui est de 3 heures et plus le thé est oxydé plus il est noir et donc plus il y a aussi de théine.

Méthode Traditionnelle de l'oxydation du thé

Dans un premier temps on va faire flétrir la feuille de thé pendant environ une journée. Afin de sécher les feuilles. Les feuilles vont perdre la moitié de leur teneur en eau. 

On va ensuite étaler les feuilles sur une longue claie ventilée pour qu'elles se déshydratent et qu'elles puissent se rouler sans se casser. 

Ensuite, le thé va être mis dans une atmosphère chaude et très humide pendant 2 heures environ. 

Verser le bouchon la fermentation sur va faire chauffer les feuilles à une température d'environ 90°C.

Mais dans une atmosphère sèche. 

La fabrication du thé noir est tout un art. Si vous modifiez la moindre étape, l'aspect et le goût peuvent-être modifiés. 

Méthode de l'oxydation du thé - CTC

CTC veut tout simplement dire Crush, Ear and Curl ce qui signifie en Français, broyage, déchiquetage et bouclage. 

Le thé va être flétrir, les feuilles vont être broyer puis ensuite déchiquetés. A la fin de l'étape les feuilles sont roulées das une sorte d'énorme tonneau roulant. 

La production des thés dans le monde et sa quantité produite

Le thé noir représente 75% de la production mondiale de thé. Il est le thé le plus consommé en occident. Le thé contrairement au thé vert va garder sa fraîcheur pendant plusieurs années, contre 12 à 18 mois sur le thé vert. Les vertus du thé noir sont nombreuses. 

Quels sont les pays producteurs de thé noir ?

Quand on rentre dans le monde des thés on se demande où pousse le thé. Il pousse entre le 40ème parallèle Nord et le 20ème parallèle Sud autour du globe.

En positionnant votre doigt sur un planisphère vous allez découvrir les zones possibles dans la culture du thé. Mais attention, c'est comme pour le café, ce n'est pas parce que la position est sur le Parallèle que vous allez avoir un bon thé. 

Nous avons écrit un article sur le blog sur les conditions idéales

Les principaux pays producteurs de thés noirs dans le monde : 

  • Échine 
  • Inde
  • Kenya
  • Sri Lanka
  • Viêtnam
  • Indonésie
  • Turquie

Comme vous le voyez la Chine est le premier producteur de thé noir au monde et surtout sa production mondiale c'est 35% environ de la production mondiale du thé.

On trouve bien sur le thé oolong en chine, des thés jaunes. La région du Yunnan est la région d'origine des thés.

il ne faut pas oublier que selon les régions, les palettes aromatiques du thé seront différentes.

L'infusion du Thé Noir - Découvrez comment faire une infusion parfaite du thé noir

Avec la baisse des températures vous vous dites, rien de mieux que de passer l'après-midi en compagnie d'une bonne tasse de thé. Voir de faire une pause thé.

Et avec cette nouvelle tendance du manger sain et de boire sein, le thé fait une bonne partie.

Le thé noir peut-être bu chaud ou froid, nous allons vous expliquer pour le déguster chaud. Si vous souhaitez le déguster froid découvrez nos recettes sur notre blog. 

Mais comment préparer l'infusion parfaite ? À première vue, cela peut sembler simple, mais il faut veiller à extraire le meilleur du Camellia sinensis (nom scientifique de la feuille de thé). Ci-dessous, découvrez quelques conseils de spécialistes des thés et infusions, Arnaud, créateur du Comptoir de Toamasina, co-créateur de Abaçai et de la plantation Arnaud Vanille, afin de ne pas se tromper lors de la préparation de la boisson.

Vous allez découvrir la vidéo comment préparer le thé noir au citron.

La proportion qui fait tout : 

Comme pour toute boisson, il est important de respecter les bonnes proportions lors de l'infusion du thé. Pour 1 litre d'eau, on utilise entre 10 et 13 grammes de thé. « Il est important de préciser que ces proportions s'appliquent au thé vert, au thé noir, au oolong ou au pu-erh », explique Arnaud, dans la vidéo. Dans le cas des infusions de fruits, par exemple, pour chaque litre d'eau, on utilise entre 18 et 25 grammes. Quant aux herbes comme la menthe, la proportion est de 6 à 10 grammes par litre d'eau.

Si le choix du thé est important, « la qualité de l'eau est primordiale pour préparer un bon thé », explique Arnaud. Dans ce cas, il vaut la peine d'utiliser de l'eau filtrée. « Mais si l'eau contient beaucoup de nitrane voir de chlore, mieux vaut utiliser une eau minérale plus légère », recommande Arnaud dans la vidéo. Un autre aspect important est la température de l'eau. "Alors que dans les thés comme le vert et le blanc, l'eau doit être entre 60 et 90°C, dans les thés comme l'oolong et l'eau noire, l'eau est utilisée à une température plus élevée", explique Arnaud.

L'infusion parfaite du thé : 

Avant de tremper votre sachet de thé ou votre infuseur à thé dans de l'eau chaude, gardez à l'esprit que chaque type de thé a un temps d'infusion différent. « Les feuilles de Camellia sinensis ont des tanins, qui sont extraits en fonction du temps et de la température de l'eau. Si vous le laissez trop longtemps, les thés ont tendance à devenir amers », explique Dani. Selon Carla, le thé noir et l'oolong infusent pendant 2 à 5 minutes, et le thé vert et blanc pendant 1 à 3 minutes. Quant aux infusions de fruits, par exemple, pour chaque litre d'eau, on utilise entre 18 et 25 grammes, et le temps d'infusion est plus long – 5 à 10 minutes.

Comment conserver le thé noir ?

Vous vous demandez comment conserver toutes les saveurs du thé noir ?  Pour conserver plus longtemps la saveur du thé, il est idéal de le conserver dans des contenants ou boîtes hermétiques, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité. "En général, les feuilles de thé durent environ un an environ. Cependant, avec le temps, les feuilles peuvent perdre leur saveur et leur arôme », explique Arnaud.

Histoire et origine du thé noir - la belle épopée

Le Comptoir de Toamasina, vous propose de découvrir la belle histoire du thé noir qui est aussi celle du thé. 

Vous allez tout savoir sur les premières années de sa découverte jusqu'à nos jours et pourquoi c'est un thé totalement fabuleux comme notre thé noir Lapsang Souchong.

La coutume d’utiliser les feuilles de thé pour donner un bon goût à l’eau bouillie s’est produite pour la première fois en Chine au milieu de 250 av. J.-C.

Par hasard, certaines feuilles sont tombées dans le tasse de l’empereur qui a bu l’infusion résultante. Il se sentait réconforté et avec un sentiment particulier de bien-être. C’est ainsi que le thé est né. Découvrez un article sur les bienfaits du thé noir.

Les Indiens attribuent la découverte au prince Bodhi-Dharma, fils du roi Kosjuwo.

Le thé noir des Indes va avoir cette histoire. Un jour, le prince entreprit un pèlerinage dans le nord de l’Inde dans le but de prêcher le bouddhisme en cours de route.

À la fin de la cinquième année, il va tomber malade et devenir faible.

En écoutant la suggestion d'un sage, il va aller cueillir quelques feuilles d’un arbre spécial et les laisser infuser dans de l'eau. A la suite de la dégustation du breuvage il va en guérir et va pouvoir reprendre sa route avec des feuilles de thé. Voici, la petite histoire du thé indien.  

Ses propriétés extraordinaires et son arôme incroyable vont permettre aux thés de devenir un incontournable du petit déjeuner et le saviez-vous que la légende japonaise ajoute une touche sensuelle.

Mais retournons en Inde car l'histoire n'est pas terminée. 

On dit qu’à la fin des trois premières années du pèlerinage, le prince Bodhi-Dharma rêva un jour de toutes les femmes qu’il avait aimées.

On dit qu’il était un conquérant et adorer conquérir le cœur des femmes.

Mais un jour en dormant à son réveil, il avait honte de sa libido espiègle et il a voulu de jamais se rendormir.

Il était très fatigué et ne souhaitant pas dormir, il souhaite tenir sa promesse et alors que morphée arriva, il retourne trouvé un beau buisson et va maché des feuilles de thé et va constater que le thé va le maintenir en éveille.

 Évidemment, ce n’est qu’une légende, puisque dormir et rêver sont une partie importante de la vie.

Nous allons vous proposer maintenant une promenade dans les siècles et l'histoire du thé au cours de ces 5 000 ans d'histoire, rien que cela.

Le thé noir d'hier à aujourd'hui une fabuleuse histoire

Ici, nous allons vous faire vivre l'histoire du thé et du thé noir d'hier à aujourd'hui, vous allez tout savoir pourquoi cette boisson et si spéciale.

De 2737 av. J-C à aujourd'hui : 

  • Année 2737 av. J.-C : L’empereur chinois Shen Nung est celui qui a stimulé l’agriculture chinoise en général et le thé en particulier. Le thé dans ces années était pris comme une boisson médicinale et son origine est provient d'une vallée incroyable la vallée de l’Assam, entre la Chine et l’Inde, sur les rives de la rivière Bhramaputra
  • 200 apr. J.-C :  A cette date, le thé est une décoction. Les feuilles macérées étaient bouillies avec du lait et de l’écorce d’orange. À un moment donné de la dynastie Ming, le thé cesse d’être une décoction pour devenir une infusion: broyer finement les feuilles séchées, ajouter de l’eau bouillante et remuer avec une baguette de bambou
  • 375 apr. J.-C : Le thé est la boisson la plus populaire en Chine. Les trois principales étapes du développement sont les suivantes : thé bouilli,  thé écrasé en infusion. Chaque étape correspond à différentes « écoles » de pensée, qui correspondent aux dynasties Tang, Song et Ming
  • Année 478 : Un document de cette date montre qu’en Chine on utilisait des galettes pressées, faites avec des feuilles vertes de thé cuit à la vapeur. Ils ont rapidement été utilisés dans les relations commerciales avec les Turcs
  • Année 650 : Le thé au Tibet. Le thé à cette époque est importé de Chine, en utilisant des caravanes de yaques et le point de départ est la ville de Dajion Lu à la frontière. Le thé chargé est produit au Yunnan et au Sichuan. Découvrez notre poivre vert de Sichuan et poivre rouge de Sichuan. La destination est Lhassa (capitale du Tibet). Le chemin parcourt 1 500 kilomètres avec des hauteurs qui dépassent 5000m au-dessus du niveau de la mer. Le voyage dure plusieurs mois et pour assurer une bonne conservation, ils sont transportés en galette
  • Année 660 : Le style tibétain de boire du thé. A cette époque au Tibet, le thé était préparé d’une manière spéciale. Les galettes de thé ont été broyées en pilon, puis bouillies
  • Année 729 : Le thé arrive au Japon. Seul l’empereur consommait du thé à cette époque, étant très précieux pour être importé de Chine.
  • Année 783 : Un groupe de fonctionnaires et de commerçants chinois a embauché l’écrivain et philosophe Lu Yu (733-804) pour écrire le premier livre sur le thé. Cette œuvre célèbre est connue sous le nom de « Classical Tea Art » le « Cha Sing » et s’est constituée comme le livre sacré du thé. Il décrit poétiquement comment préparer le thé
  • Année 790 : Le thé devient une forme de moyen de paiement pour les Chinois, c'était une monnaie comme pour les épices
  • Année 800 : Les premières graines sont emmenées dans l’Empire du Soleil Levant. Pour les Japonais, le thé est plus qu’une boisson. Ils développent une cérémonie spéciale de préparation du thé dont le but est d’aider l’esprit à trouver la paix. Cette pratique a traversé les siècles et les frontières. À cette époque, les moines bouddhistes vont ramener des graines de thés dans leurs tuniques. Les empereurs japonais eurent bientôt le monopole. Leurs plantations étaient protégées par de grands murs, et lorsque la récolte était effectuée, elle était pratiquée avec des mains couvertes de gants très fins. Être la boisson de la famille impériale et de l’aristocratie est devenue la boisson nationale. La cérémonie complète du thé a duré environ trois heures et est encore pratiquée aujourd’hui, mais généralement dans un format simplifié
  • Année 828 : Le thé arrive en Corée. L’ambassadeur du roi de Corée apporte dans son pays un théier qu’ils lui avaient présenté à la cour impériale de la dynastie Tang (Chine)
  • Année 1280 : L’histoire du thé en Inde montre comment Marco Polo, le célèbre aventurier vénitien, a apporté le thé chinois à la cour de l’empereur indien Harsha Vardhana
  • Année 1502 : Les Portugais arrivent en Asie et Vasco de Gama établit une colonie portugaise à Cochin, mais le thé n’a pas encore d’importance pour les portugais car il préfère le poivre noir qui devient le pimenta do reino
  • Année 1601 : Expansion hollandaise et le début de la gloire du thé. La Compagnie néerlandaise des Indes orientales responsable de la diffusion massive et mondiale du thé est fondée à Batávia (aujourd’hui Jakarta, capitale de l’Indonésie). Certains écrits dis-le a commencé à fonctionner en 1602 et est considérée comme la première entreprise publique moderne
  • Année 1606 : La première cargaison de thé arrive en Europe. La Compagnie néerlandaise des Indes orientales transporte la première cargaison de thé en Europe
  • Année 1635 : Le thé est déjà une boisson à la mode en Europe. Le thé est régulièrement consommé dans les principales capitales européennes. Une amélioration substantielle des transports et une réduction des taxes vont permettre de développer le thé vert et thé noir. Les pays qui, selon diverses circonstances, le préfèrent sont l’Angleterre, les Pays-Bas, l’Irlande, France et la Russie
  • Année 1637 : La Compagnie néerlandaise des Indes orientales transporte du thé principalement du Japon, mais depuis cette date, les dirigeants de l’entreprise ont écrit comme politique: « Étant donné que les gens commencent à consommer du thé, nous nous attendons à plusieurs boîtes de thé de Chine et du Japon sur chaque bateau. »
  • Année 1644 : La Chine est conquise par les Mandchous, qui établissent la dynastie Quing qui restera au pouvoir jusqu’en 1912. Pendant la domination Quing, différentes méthodes ont été développées pour l’élaboration de feuilles de thé, ce qui a entraîné le développement des variétés de thé Oolong et de thé noir.
  • Année 1650 : Le thé en Amérique du Nord. Le gouverneur Peter Stuyvesant ordonna la première expédition de thé aux colons de la Nouvelle-Amsterdam, une ville qui allait devenir plus tard New York. Ainsi, bien que cher, en raison des taxes élevées, le thé était une boisson très populaire parmi les Anglais qui peuplaient les villes américaines récentes et surtout le sophistiqué Boston
  • Année 1657 : Le café Garraway, de l’homme d’affaires Thomas Garraway, devient le premier établissement public occidental à servir du thé. Tomas Garraway a placé à l’extérieur de son établissement une affiche avec une liste des effets positifs de la boisson nouvelle et exotique. Au fil du temps, le thé est non seulement devenu une boisson absolument indispensable, mais aussi une partie vitale de la culture et de la vie dans toutes les dépendances de l’Empire britannique. Ne pas oublier le thé noir parfumé le plus célèbre le thé noir Earl Grey
  • Année 1658 : La première publicité sur le thé paraît dans un quotidien londonien appelé « Mercurios Political »
  • Année 1662 : Le thé entre à la cour britannique par la main de Catherine de Bragança, épouse de Charles II. Comme une biche au lien matrimonial, l’infante portugaise offre la ville de Bombay ou Mumbai, l’un des ports maritimes les plus importants pour le commerce entre l’Asie et l’Europe. La coutume de la reine de boire du thé à toute heure a été adoptée par une grande partie des courtisanes anglaises
  • Année 1670 : Le thé est toujours une boisson très chère. Une taxe créée par Charles II d’Angleterre pesait sur les bourses des amateurs de thé mais aussi café et le chocolat. L’impôt correspondait plus ou moins au salaire hebdomadaire d’un travailleur moyen
  • Année 1684 : La dynastie des Jumelages. Le fondateur de la dynastie était Daniel Twinning, un tisserand de la région de Cotslwolds (Angleterre) qui émigra à Londres, où son fils, Thomas Twinning, travaillait dans un marchand de thé, la société D’Aeth. Des années plus tard, (1706) Thomas ouvre sa propre entreprise appelée Tom’s Coffee House, située à Devereux Court, juste à côté de la célèbre Strand Street. C’est le début modeste d’une grande dynastie du thé
  • Année 1705 : La dynastie Fortnum&Mason. William Fortnum arriva à Londres en 1705, où il rencontra un petit marchand nommé Hugo Mason avec qui il développa une bonne amitié. Ainsi est née la célèbre société Fortnum&Mason
  • Année 1773 : Le thé a été la cause de nombreux conflits, tels que la guerre d’indépendance américaine, qui a commencé avec le célèbre Boston Tea Party le 16 décembre 1773. Pour protester contre les taxes élevées qu’Oneravan le thé, un groupe de colons, connus sous le nom de « les enfants de la liberté », s’était déguisé en Indiens et avait jeté à l’eau une importante cargaison de thé qui se trouvait à bord de navires de la Compagnie anglaise des Indes orientales ancrés dans le port de Boston. Le roi devint furieux et appela à des représailles, car à l’avis, les taxes sur le thé étaient destinées à l’entretien des garnisons militaires de la colonie. Le fait est que le Boston Tea Party a été l’un des événements qui ont déclenché la cruelle guerre d’indépendance
  • Année 1810 : Les Chinois de la région d’Amoy ont apporté la culture du thé sur l’île de Taïwan (aujourd’hui Taïwan)
  • Année 1820 : 17h00, une heure traditionnelle en Angleterre. Le début de la coutume anglaise de la tasse de thé à cinq heures de l’après-midi est attribué à la duchesse Ana de Bedford. Pour leurs amitiés, il semblait très agréable et opportun la nouvelle coutume qui s’est développée très rapidement
  • Année 1825 : La tradition anglaise dit que vous devriez commencer avec le thé tôt le matin. Bientôt vient la « Nice Cup of Tea » pendant la journée, jusqu’à ce que vous atteigniez le sublime « Five o’clock Tea ». Pour finir, le soir vient le « High Tea », c’est-à-dire le top tea. En bref, toute la journée est bonne pour une tasse de thé torride. A cette époque une série de délices se sont développés pour accompagner le thé: muffins, macaron, gâteaux et gelées diverses pour les unir en douceur
  • Année 1830 : Earl Grey (le thé parfumé le plus célèbre du monde) représente le comte Grey et aurait été rédigé par un mandarin chinois pour un tel personnage qui occupait le poste de Premier ministre britannique en remerciement d’avoir mis fin au monopole de la Compagnie des Indes orientales
  • Année 1836 : Les Britanniques ont développé la culture du thé en Inde. À cette époque, une petite cargaison de thé de l’Assam a été embarquée sur le navire « Calcutta » en direction de Londres. À son arrivée, il a été vendu dans la maison de l’Inde, provoquant les éloges les plus enthousiastes de la part des intelligents. La première entreprise indienne de thé avait commencé
  • Année 1843 : L’explorateur et naturaliste écossais Robert Fortune défend la thèse de l’origine du thé, affirmant que quelle que soit sa saveur, son arôme et sa couleur provenaient d’un seul et unique arbre, le Camellia Sinensis. Il démontre également que le thé vert et le thé noir pouvaient être obtenus à partir de la même plante et que le résultat ne dépendait que du traitement des feuilles après la récolte. Tout cela a été rendu possible par ses voyages en Chine afin de révéler les secrets prudemment gardés d’un monde fermé aux étrangers. De son premier voyage, il a apporté avec lui des plants de thé, qui n’ont pas survécu, mais ont réussi lundi à retirer de Chine 20 000 plants à destination de l’Inde. Il parlait chinois mandarin et portait des vêtements autochtones pour pouvoir se camoufler dans un pays plein de dangers. Vous pouvez le considérer comme un « espion industriel » de l’époque
  • Année 1845 : Le premier American Clipper qui a fait un aller-retour de New York en moins de 8 mois a été inauguré. Ce type de voilier, très agile, se déplaçait à une vitesse moyenne de 18 nœuds et avait une capacité de charge très élevée
  • Année 1850 : À Aberdeen, en Grande-Bretagne, le premier Clipper britannique, le Stornaway, a été construit, suivi par de nombreux autres voiliers de ce type. A cette époque plus d’un voilier ancré en même temps dans les ports de Chine. Cela les a mis en concurrence les uns avec les autres et a fait des paris sur qui rentrerait à la maison en premier. À la fin de la course, le premier thé arrivé à Londres a reçu le meilleur prix et l’équipage a remporté un prix
  • Année 1871 : L’arrivée des bateaux à vapeur et l’ouverture du canal de Suez se terminent avec ces magnifiques bateaux
  • Année 1850 : Tommy Lipton organise une petite entreprise d’importation et, grâce à ses méthodes publicitaires originales, finit par être connu dans toute la ville de Glasgow. Bientôt, Glasgow devient petit pour lui et se dirige ensuite vers la capitale. Tommy est déjà un riche marchand. Il décide d’acheter des terres à Ceylan lorsque les plantations de café ont été infectées par des parasites. Tommy a organisé avec succès une campagne publicitaire sur le thé, son slogan était: « De la plantation à votre table, pas d’intermédiaire! » Le succès fut total
  • Année 1867 : Les Anglais sèment avec un thé de grande productivité sur l’île de Ceylan. Au début, ils ont utilisé des graines de Chine, mais plus tard, les graines de la plante d’Assam (Inde) ont été utilisées. Ceylan avait jusqu’alors été un important producteur de café, mais en 1869, lorsqu’un ravageur a complètement détruit les cultures de café, les agriculteurs de Singales ont également décidé d’opter pour le thé. C’est actuellement le troisième pays au monde en ce qui concerne le volume de thé produit. Découvrez notre thé noir de Ceylan
  • Année 1869 : Inde. Les endroits où les plantations ont le plus rapidement prospéré étaient les régions d’Assam et de Darjeeling au nord et dans les montagnes Nilgiri au sud
  • Année 1880 : Jusqu’à cette date, le thé en Russie était un produit de luxe que seule l’aristocratie pouvait se permettre. Pero, en 1880, avec l’inauguration du chemin de fer transsibérien, une réduction drastique des coûts de transport a été générée et en quelques années, le peuple russe est devenu un grand consommateur de thé, comme il continue de l’être aujourd’hui. L’artiste anglais Josiah Spode développe une nouvelle technique dans le Staffordshire en mélangeant de la porcelaine avec des cendres d’os d’animaux, obtenant de nouvelles textures plus fines et une plus grande résistance. Ainsi est née la célèbre porcelaine « Bone China »
  • Année 1885 : Quelques exemples de la façon dont le thé était manipulé à cette époque en Chine sur notre blog
  • Année 1898 : Les scientifiques arrivent à la conclusion que la caféine découverte en 1820 et la théine en 1827 sont en fait le même alcaloïde
  • Année 1990 : Le thé arrive au Maroc. Au Maroc offrir le thé est un signe d'hospitalité, c'est considéré comme un art et c'est la boisson nationale. Au Moyen Âge, les Arabes ont introduit la coutume du thé dans leur immense empire, mais la raison pour laquelle elle s'est perpétuée est à cause des Anglais qui avaient du mal à vendre de grandes quantités de thé vert lorsque la guerre de Crimée rendait leurs routes commerciales impraticables et ont alors décidé ouvrir son marché en Méditerranée, Tanger et Mogador étant ses principales destinations. Un vieil adage dit : Un vieil adage dit :Une tasse de thé n'est rien Deux sont pour les pauvres Trois sont bons Quatre sont agréables Cinq interdits Six mieux que trois. Découvrez notre recette recette de thé vert à la menthe marocaine
  • Année 1904 : Le marchand de thé et de café new-yorkais Thomas Sullivan envoie à ses clients des échantillons de ses différents mélanges de thé dans de petits sachets en mousseline. Le confort surprenant avec lequel le thé était préparé à l'aide de ces sachets signifiait que Sullivan recevait de nombreuses commandes en peu de temps. L'un des boîtiers les plus populaires avait été découvert, les sacs filtrants. Lors de l'Exposition universelle qui s'est tenue dans la ville de St. Louis, un Anglais du nom de Richard Blenchynden présente un stand où il propose une infusion de thé d'Inde. Il semble qu'en raison de la chaleur intense qui régnait, les ventes ne se développaient pas comme il l'avait espéré. L'idée lui vint immédiatement de servir le thé avec de la glace. Le succès fut instantané, donnant plus tard naissance à une coutume florissante
  • Année 1906 : Okakura Kakuzo a écrit dans son livre sur le thé, "le thé est plus qu'une idéalisation de la façon de boire, c'est une religion de l'art de vivre"
  • Année 1908 : Emile Perrot publie à Paris un ouvrage intitulé « Le thé en Chine et en Inde »
  • Année 1913 : Le thé de l'après-midi. La coutume de prendre le thé l'après-midi s'est encore développée avec l'arrivée d'une passion débordante pour le tango argentin qui a suscité un réel intérêt dans la classe supérieure londonienne. De nouvelles associations et cours de tango ont été créés et les fameux « afternoon tea dances » ont été organisés dans toutes les capitales, dans les théâtres, les restaurants et les auberges
  • Année 1950 : Les changements dans les mœurs sociales et la teneur différente de la vie due aux deux guerres mondiales ; les nouvelles tendances de la haute société, préférant les cocktails au thé et l'arrivée irréfutable de la restauration rapide dans les années 1950, ont été à l'origine d'une forte diminution de l'habitude de sortir prendre le thé. Les Britanniques évidemment continué à boire du thé à la maison et au travail
  • Année 1980 : On peut voir un regain d’intérêt pour le thé et l’apparition dans toute l’Europe de boutiques et de salons de thé : salon de thé et salon de thé. Au cours de cette décennie en Allemagne et surtout à Hambourg, de nombreux magasins spécialisés dans le thé de haute qualité ont été ouverts. La raison en est due à l’importance que le port de Hambourg a pris en Europe. C’est le deuxième port à conteneurs d’Europe et sert de plate-forme commerciale entre les régions de pointe de l’Asie et de l’Europe et bénéficie du commerce mondial
  • Année 1991 : Ouverture du premier salon de thé « Le Centre de thé de Barcelone » dans le vieux quartier de Gracia. La Compagnie de l’Est Ouest a été la pionnière en Espagne dans la vente de thé en vrac de haute qualité. Per Sundmalm, fondateur et président actuel de la société, a fait de ce magasin seulement 15 mètres carrés, un projet commercial, assumant dès le début le leadership dans la vente de thé en Espagne
  • Année 1994 : Le premier papier de thé blanc est écrit à Barcelone. Un projet promu et financé par la FAO. E.W.C. a collaboré à la réalisation de ce livre et a contribué avec toutes ses connaissances à faire de ce livre une référence pour le marché du thé de haute qualité en Espagne
  • Année 2013 : Le Comptoir de Toamasina va développer ses deux premiers thés parfumés, le thé noir des aventuriers et le thé noir de Madagascar
  • Année 2018 : Le Comptoir de Toamasina cherche un terrain pour ouvrir la plantation Arnaud Vanille

Depuis 2013 nous développons une gamme de thé noir et vert parfumé pour une évasion au Brésil.

Découvrez notre thé noir Soleil  du Brésil ou le thé vert Soleil de Bahia . 

Sur chacun de nos thés parfumés aux notes du Brésil, nous vous indiquerons un voyage musical à découvrir avec votre thé . 

Product added to wishlist

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaître lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/